Catégories Marketing et publicité

Tout savoir sur le conditionnement de produits


Le conditionnement connu aussi sous le nom de packaging est une opération qui consiste à emballer un produit. Il désigne aussi l’emballage primaire, c’est-à-dire le premier contenant au contact direct avec le produit. Le conditionnement est très important aussi bien pour la conservation, que pour le transport et l’utilisation du produit. Cela facilite également la présentation et la reconnaissance du produit dans les points de vente. Par-dessus tout, cela protège le consommateur contre d’éventuels risques chimiques. Nombreuses sont aujourd’hui les entreprises qui se spécialisent dans le domaine, mais peu se spécialisent en tant que conditionneur de produits chimiques. Découvrez dans ce billet les activités d’un conditionneur et les différents types de conditionnements.

En quoi consiste le métier d’un conditionneur ?

La personne qui se charge du conditionnement est appelée agent de conditionnement ou un conditionneur. Que son travail soit manuel ou automatisé, le métier doit respecter des règles de productions, dont l’hygiène, la qualité, la quantité et la sécurité. Les secteurs les plus touchés par son métier sont en particulier l’industrie, les produits de construction l’aéronautique, l’automobile ou encore le nautisme.

Qu’il exerce seul ou en équipe, un conditionneur peut jouer plusieurs rôles. Au-delà d’assurer le fonctionnement des équipements et la conformité du conditionnement en résine et des produits, il se charge aussi des marquages, des étiquetages, des entretiens et du stockage. Il vérifie l’étanchéité, le poids et la température des produits. L’utilisation d’engins mobiles tels que les transpalettes, les chariots et les élévateurs peut s’avérer être nécessaire pour le déplacement des gros produits.

Selon le type de conditionnement à réaliser, il est en mesure de réaliser des opérations telles que l’ensachage, l’embouteillage, le calibrage, le colisage, l’encartonnage, le filmage, le tri ou encore le fardelage et la mise sous vide. Il adapte son travail en fonction des besoins des entreprises avec lesquelles il travaille.

Zoom sur les différents types de conditionnements

Le conditionnement consiste à transférer des produits en grands contenants vers des petits contenants. Qu’il s’agisse de produits liquides ou très pâteux, il existe plusieurs types de conditionnements. Ils peuvent être adaptés selon la nature du produit à conditionner, le volume à remplir et l’utilisation. Dans tous les cas, le conditionnement doit assurer étanchéité et résistance afin de garantir une meilleure protection et sécurité. Pour mieux répondre aux besoins et attentes des clients, l’expert en conditionnement étudie ainsi avec eux la meilleure solution de dimensions, de volumes et de décors.

conditionnement de produits

Conditionnement en tube

Pour le conditionnement de colles ou d’autres produits industriels, le tube constitue la meilleure solution pour sa praticité, son étanchéité et sa résistance. On distingue les tubes en aluminium, les tubes en plastique et les tubes laminés.

Conditionnement en cartouche et seringues

Le conditionnement en cartouche est disponible en aluminium et en plastique. Il est destiné aux graisses et mastics. Normalement, les cartouches s’utilisent avec un pistolet d’application et sont dotées de canules. Les seringues, quant à elles, sont réservées aux produits phytosanitaires et aux graisses pour les lubrifications précises en petit volume. On trouve ce genre de conditionnement chez Etraves par exemple.

Le conditionnement en bidon, pot, boite et flacon

Les bidons plastique ou métal, les boites métal et les pots plastiques sont utilisés pour le conditionnement de pâtes, de graisses industrielles pour la maintenance, les colles à bois, les colles néoprènes ou les colles multi-usages.

Le conditionnement en sachet

Le conditionnement en sachet concerne les produits comme les graisses, les enduits, les huiles, les peintures, les colles et les mastics acryliques. Il se décline sous plusieurs formes. Il propose également différentes possibilités de fermetures : soudure simple, zip, bouchons avec ou sans opercule.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire