Catégories Agriculture

Suivre et connaître la quantité de pluie tombée dans son champ grâce au pluviomètre


Instrument météorologique pratique et fiable, le pluviomètre est devenu un incontournable dans le domaine agricole. Étant donné que le climat et la météorologie vont conditionner la croissance végétale, cet outil est donc d’une grande aide pour suivre et contrôler la quantité de précipitations sur une surface donnée pendant une période définie. Facilitez votre quotidien avec cet appareil et améliorez votre récolte. Dans ce billet, vous allez mieux comprendre le fonctionnement et l’utilisation d’un pluviomètre.

Les différents types de pluviomètres

Le pluviomètre se décline en plusieurs modèles. Si certaines personnes préfèrent utiliser le bon vieux pluviomètre manuel à lecture directe, d’autres profitent de l’évolution de la technologie. Le modèle standard ressemble à un cylindre gradué, composé d’un collecteur en forme d’entonnoir et d’un contenant étalonné. En fait, ce type d’appareil est autant dédié au jardinier amateur, qu’à l’agriculteur qui aime sortir tous les matins sur son champ. Très appréciés pour leur praticité et leur efficacité, les modèles munis de capteurs électroniques quant à eux s’adressent aux agriculteurs et aux professionnels.

Ils permettent d’enregistrer les données à distance et en continu. Tous les pluviomètres sont d’ailleurs dotés d’un revêtement visant à limiter le mouillage et les erreurs de calcul. Il présente également un système de filtrage, qui a pour rôle d’éliminer les impuretés dans l’appareil susceptible de le boucher. Plusieurs types d’appareils sont proposés sur les sites spécialisés comme www.agroressources.com afin de permettre à chacun de trouver les produits adaptés à son projet agricole.

pluviometre

Fonctionnement de l’appareil météorologique

Il existe plusieurs sortes de pluviomètres sur le marché. Bien qu’ils fonctionnent sur le même principe de recueillement de l’eau, leur fonctionnement varie un peu d’un modèle à l’autre. Pour la mesure, l’eau est directement recueillie dans un entonnoir. Lorsque l’eau augmente, le flotteur monte également et le stylet interprète cette montée à travers un diagramme. Mais dans le cas des précipitations de forme solide telles que la neige et la grêle, elles passent d’abord par une étape de fusionnement sur les résistances autour du cône avant d’être envoyées vers le système de comptage. Le résultat est donné pour un mètre carré tandis que la hauteur du niveau d’eau est indiquée en millimètres. C’est à partir du résultat qu’il affiche que vous allez devoir connaître s’il est encore nécessaire d’arroser ou non.

Conseils d’utilisation d’un pluviomètre

Le pluviomètre contribue à l’amélioration des performances et de la qualité de la production. L’installation de votre appareil ainsi que son utilisation dépend du modèle choisi. Dans tous les cas, l’emplacement de votre pluviomètre doit se situer sur un plan horizontal, entre 0,5 et 2 mètres du sol et loin de tout obstacle. Éloignez-le d’un arbre, car cela peut s’avérer néfaste au bon fonctionnement de l’appareil. En plus, les feuilles mortes vont vite l’obstruer. Pour assurer sa performance, il est conseillé de relever de façon régulière la hauteur de pluie et de vider systématiquement l’entonnoir. Dès qu’il est vide, le stylet revient à zéro et l’appareil est de nouveau prêt à reprendre le scénario. Pour pouvoir utiliser l’appareil, vous devez être en mesure d’interpréter les mesures et connaître les conditions à réunir pour obtenir des résultats précis et fiables.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire